autoescape.com
Sélectionner une page

Polluer avec sa voiture, c’est tendance, alors pourquoi s’en priver ? Ce n’est pas pour rien que le mouvement du « coal-rolling » a émergé aux États-Unis, il y a quelques années, et qu’il perdure… L’Amérique du Nord est quand même bien connue pour sa capacité à innover et à lancer de nouvelles modes planétaires ! Alors quand on peut embêter les écolos rabat-joies en leur envoyant de la fumée bien noire au visage, à bord de d’un super pick-up, il n’y a pas de raison de bouder son plaisir !

La planète finira bien par s’auto-détruire, alors pourquoi se frustrer en faisant attention à sa manière de conduire, sous prétexte de protéger l’environnement ? Mieux vaut profiter comme on l’entend de son superbe engin, quitte à polluer un max ! De toute façon, cela ne changera rien. Découvrez, en dix points, comment salir la nature et l’air que l’on respire avec sa voiture, de la manière la plus efficace possible.

1) Démarrer sa voiture nerveusement, pour le faire décoller et évacuer un maximum de fumée !

2) Rouler à toute allure dès que cela s’avère possible, cela donne des sensations fortes et favorise les déjections toxiques.

3) Laisser tourner le moteur même quand la voiture est à l’arrêt, le plus longtemps possible. Pourquoi se priver du chauffage ou de la clim quand on attend quelqu’un dans son véhicule ?

4) Prendre du retard sur les entretiens de son véhicule, de manière à ce qu’il pollue au maximum avec les dépôts : cela augmente son pouvoir de nuisance de 20 %.

5) Conduire une voiture très imposante (type 4 x 4 ou pick-up) ou très ancienne. Ce sont les plus classes et aussi les plus polluantes, alors autant se faire plaisir !

6) Changer fréquemment de vitesses lors des trajets, et sans précaution, pour avoir l’impression de conduire un super bolide.

7) Surcharger la voiture, en particulier au niveau du toit. Qu’importe si cela favorise les rejets toxiques, pourvu qu’on a bien pris toutes ses affaires avec soi.

8) Rouler les fenêtres ouvertes et avec la climatisation, histoire d’avoir la température idéale en été ! On ne va pas quand même crever de chaud pour épargner l’environnement…

9) Prendre la voiture quand on veut, même lors des pics de pollution. On est libre, personne n’a à nous dicter notre conduite !

10) Utiliser toutes les options électroniques possibles dont la voiture est équipée (radio, dégivrage, climatisation / chauffage…) car le confort passe avant tout le reste.

Cependant si vous êtes soucieux de l’environnement et souhaitez réduire la pollution pour la planète, nous vous conseillons cet article de Consofutur.

polluer avec sa voiture

Crédit photo : Trending